Le point sur la technique percutanée

Afin de répondre par avance aux questions que vous nous posez en consultation sur la technique percutanée, voici un petit récapitulatif « VRAI-FAUX » sur la technique percutanée en chirurgie du pied.

  • On opère au Laser

     FAUX ! On utilise de petite fraises pour couper l’os. Comme le présente l’image ci-dessous, une fraise est utilisée dans la technique percutanée, comparée à un index. La partie qui coupe, au bout, mesure 22 mm x 1,3 mm.

    percutane_2b

  • On n’ouvre pas

    VRAI (presque). Il faut tout de même réaliser une petite incision de 1 à 2 mm pour introduire la fraise.

  • Il n’y a pas de cicatrice

    VRAI (presque). Cette petite incision laisse une petite marque de 1 à 2 mm sur la peau (illustration 2). L’image ci-dessous présente le Pied Gauche à 6 semaines d’une opération percutanée des petits orteils (2,3 et 4). Les cicatrices sont punctiformes.

    replique montre replique de montre

    percutane_1bIl faut bien la protéger du soleil, car sinon, comme toute cicatrice, elle risque de pigmenter (de se colorer). 

  • Il s’agit d’une technique américaine

     VRAI ! La technique percutanée à été inventée par des podiatres américains dont Stephan Isham dans les années 1980, mais elle n’a pas été acceptée alors par la communauté des chirurgiens orthopédistes. Il a fallu attendre en Europe la fin des années 1990 pour que Mariano de Prado, un chirurgien orthopédiste Espagnol, rencontre Isham et développe la technique avec l’aide de Pau Golano, anatomiste à l’université de Barcelone. La technique est arrivée par la suite en France et a été étudiée, développée et enseignée au sein du GRECMIP, Groupe de Recherche et d’Etude et en Chirurgie Mini-Invasive du Pied et de l’AFCP, Association Française de Chirurgie du Pied.